L’Ibex 35 augmente de 1 % en milieu de séance et regagne 9 600 points dans l’attente de la réunion de la Réserve fédérale américaine.

MADRID, 20 sept. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a enregistré une hausse de 1% à mi-séance mercredi, à 9.622,5 points, retrouvant les niveaux de clôture de fin août, proches des plus hauts de l’année, en attendant de connaître les résultats de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui communiquera sa décision sur les taux d’intérêt cet après-midi après la clôture du marché européen.

Les investisseurs seront également attentifs aux réunions de politique monétaire de la Banque d’Angleterre et de la Banque nationale suisse jeudi, ainsi qu’à celle de la Banque du Japon vendredi.

Sur le plan macroéconomique, avant l’ouverture du marché, le taux d’inflation britannique en glissement annuel s’est établi à 6,7 % en août, en baisse d’un dixième de point de pourcentage par rapport à juillet, soit le niveau d’inflation le plus bas dans le pays depuis février 2022.

Au début de la journée de négociation, il a été révélé que les ventes et les achats de logements en Espagne ont enregistré une baisse de 10,5 % en juillet par rapport au même mois de l’année dernière, pour un total de 48 303 transactions, leur chiffre le plus bas pour ce mois depuis 2020, dans un contexte de taux d’intérêt plus élevés pour contenir l’inflation.

L’indice des prix à la production (IPP) de l’Allemagne a également chuté de 12,6 % en glissement annuel en août, bien qu’il ait augmenté de 0,3 % en glissement mensuel, ce qui est plus que prévu.

En milieu de séance mercredi, les plus fortes hausses de l’Ibex 35 ont été enregistrées par Colonial (+3%), Merlin Properties (+2,88%), IAG (+2,59%) et Banco Sabadell (+2,02%).

A lire aussi  Le rapport de KPMG sur Deloitte forensic ne détecte pas les activités juridiques simulées, selon l'Eidf

D’autres valeurs importantes du marché sélectif telles que Telefónica (+1,5%) ; Inditex (+1,2%) ; Banco Santander (+1,17%) ; Iberdrola (+1,1%) ; BBVA (+0,91%) et Caixabank (+0,71%) se sont également distinguées, bien que de manière plus modérée.

A l’inverse, à la baisse, Rovi (-4,2%) ; Repsol, affecté par la baisse du pétrole brut (-0,36%) ; Indra (-0,35%) ; Logista (-0,32%) ; Sacyr (-0,27%) et Mapfre (-0,15%).

Les principales bourses européennes étaient également en hausse à la mi-journée : Paris gagnait 0,42%, Francfort 0,61%, Londres 0,76% et Milan 1,06%.

Parallèlement, sur le marché des matières premières, le prix du baril de pétrole de qualité Brent, référence pour le Vieux Continent, reculait de 0,67% à 93,71 dollars, tandis que le Texas s’établissait à 90,22 dollars, en baisse de 1,07%.

Sur le marché des devises, l’euro a progressé de 0,2% face au dollar, à 1,0701 « billet vert », tandis que sur le marché de la dette, le taux d’intérêt sur l’obligation espagnole à 10 ans a baissé à 3,77%.

Auteur/autrice