L’Ibex 35 se maintient à 9 100 points après une hausse de 0,6 % en séance

MADRID, 5 oct. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a réussi à se maintenir à 9 100 points grâce à une hausse de 0,60 % en fin de séance, après avoir chuté de 0,68 % hier et failli perdre ce niveau.

Ainsi, il a été à 9 157,7 points dans la journée avec Grifols comme valeur haussière avec une avance de 2,97%, suivie par Solaria (+2,94%), IAG (+2,44%), Sacyr (+2,03%), Enagas (+1,91%), Rovi (+1,78%) et Acciona Energy (+1,75%).

Seul ACS (-3,99%) a clôturé en négatif, même s’il ne sera pas affecté par l’annulation au Royaume-Uni du tronçon ferroviaire à grande vitesse pour le centre et le nord du pays ; ArcelorMittal (-0,77%), Aena (-0,69%), Indra (-0,54%), Repsol (-0,10%), Ferrovial (-0,07%) et Acerinox (-0,07%).

D’autre part, on a appris ce jeudi que la production industrielle en Espagne a chuté de 3,6% en glissement annuel en août dernier, un taux inférieur de 1,5 point à celui de juillet et sa plus forte baisse depuis avril, lorsqu’elle s’était effondrée de 4,2%.

Le Trésor a également placé 6 442,17 millions d’euros lors d’une adjudication de dette à moyen et long terme jeudi, dans la fourchette haute attendue, et il l’a fait en rémunérant les investisseurs avec des taux d’intérêt plus élevés, offrant près de 4,5% pour les « obligations vertes ».

Les autres principaux indices boursiers ont également clôturé en territoire positif, avec des hausses de 0,53 % à Londres, 0,20 % à Milan et 0,02 % à Paris. Seule Francfort a perdu 0,20 % au cours de la séance.

Sur le marché des matières premières, le Brent est en baisse de 1,75 % à 84,35 dollars, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) tombe à 82,71 dollars, en baisse de 1,80 %.

A lire aussi  Pangea inaugure à Valladolid son cinquième magasin en Espagne, le premier selon le nouveau modèle d'entreprise.

Le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans sur les marchés secondaires de la dette s’est établi à 3,994%, en baisse par rapport à 4,016% à la clôture de mercredi. Les rendements des obligations américaines se sont également détendus, s’établissant à 4,7% à la clôture de la séance, tout comme ceux des obligations allemandes, qui ont chuté à 2,874%.

Sur le marché des changes, l’euro a progressé de 0,25 % par rapport au dollar pour s’échanger à un taux de change de 1,0529 dollar par unité de la monnaie européenne.

Auteur/autrice