L’Ibex augmente de 0,42 % à la mi-séance, mais ne parvient pas à maintenir la barre des 9 500 points.

MADRID, 4 sept. (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a enregistré un niveau de 9.498,1 points à la mi-séance, ce qui représente une réévaluation de 0,42% par rapport à vendredi, en ligne avec les données observées à l’ouverture, un jour où la Bourse de Wall Street restera fermée pour les vacances de la fête du travail aux États-Unis.

Bien que l’indice ait oscillé dans le vert pendant une bonne partie de la matinée et qu’il ait été au-dessus du niveau des 9 500, il n’a pas réussi à s’établir au-dessus de ce niveau.

Ce lundi, on a appris que le chômage en Espagne a augmenté de 24 826 chômeurs en août, tandis que l’inscription moyenne à la sécurité sociale a diminué de 185 385 personnes employées.

Les exportations allemandes ont totalisé 130,4 milliards d’euros en juillet, soit 0,9 % de moins que le mois précédent et 1 % de moins que le même mois en 2022, tandis que les importations ont atteint 114,5 milliards d’euros, soit 1,4 % de plus qu’en juin, mais 10,2 % de moins qu’un an plus tôt.

A la mi-séance, IAG a mené le sélectif espagnol (+1,53%), devant Grifols (+1,38%), Aena (+1,21%), Banco Sabadell (+1,18%), Fluidra (+1,06%) et Amadeus (+1,01%). En revanche, Acciona Energías Renovables (-1,56%) est l’entreprise qui a le plus chuté. Elle a été suivie par Telefónica (-0,76%), Colonial (-0,36%), Endesa (-0,29%), Acciona (-0,27%) et CaixaBank (-0,24%).

Ailleurs sur le marché boursier européen, Londres était en hausse de 0,53% ; Paris, 0,67% ; Francfort, 0,57% ; et Milan, 0,71%. Le pétrole brut West Texas Intermediate était en hausse de 0,11% à 85,63 dollars, tandis que le Brent était à 88,65 dollars, en hausse de 0,10%.

A lire aussi  L'IPC britannique revient à 8,7 %, mais le taux de base atteint son plus haut niveau depuis 1992

Sur le marché de la dette, le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans a atteint 3,599%, contre 3,576% vendredi. La prime de risque s’établit ainsi à 103,5 points de base, soit huit dixièmes de point de plus que le niveau de la veille.

Sur le marché des changes, l’euro s’est apprécié de 0,20 % par rapport au dollar, s’échangeant à 1,0802 billet vert pour un euro.

Auteur/autrice