L’Ibex perd 1,1 % à la mi-séance dans l’attente d’Inditex et dans l’attente de la réunion de la BCE.

MADRID, 13 Sep (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 était en baisse de 1,11 % à la mi-séance, s’établissant à 9 349,90 points, l’attention des investisseurs se concentrant sur la réaction de la BCE demain et sur les données de l’inflation américaine qui seront publiées ce mercredi et qui donneront des indices sur les actions de la Réserve Fédérale la semaine prochaine.

L’économie britannique a reculé de 0,5 % en juillet par rapport au mois précédent, plombée par ses trois principaux secteurs économiques, notamment les services, contrairement à la croissance de 0,5 % enregistrée par la deuxième économie d’Europe en juin.

Du côté des baisses se détachent Aena (-3,47%), Inditex (-3,3%), qui a présenté ses résultats, Grifols (-3,2%), Redeia (-2,17%), Ferrovial (-1,6%) et Iberdrola (-1,31%).

La baisse d’Inditex survient malgré la publication de résultats semestriels records, supérieurs aux prévisions des analystes.

Plus précisément, la firme fondée par Amancio Ortega a enregistré un bénéfice net de 2 513 millions d’euros au cours du premier semestre de son exercice 2023-2024 (entre le 1er février et le 31 juillet), soit une hausse de 40,1 % par rapport à la même période de l’année précédente, tandis que les ventes ont progressé de 13,5 % et ont atteint 16 851 millions d’euros.

En revanche, seules Solaria Energía (+1,98%), Indra (+0,66%), Banco Sabadell (+0,47%), Repsol (+0,26%), Banco Santander (+0,23%), BBVA (+0,08%) et Mélia Hotels (+0,06%) ont pu progresser.

En ce qui concerne le reste des principaux marchés européens, tous évoluaient en territoire négatif à la mi-séance. Londres a baissé de 0,25, Paris de 0,66%, Francfort de 0,73% et Milan de 0,92%.

A lire aussi  L'agriculture demande une aide de 37,5 millions d'euros pour des projets d'innovation suprarégionaux

Le pétrole brut Brent s’échangeait à 92,54 dollars à la mi-séance, en hausse de 0,52%, tandis que le pétrole brut West Texas Intermediate était en hausse de 0,53% à 89,31 dollars.

Sur le marché de la dette, le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans a augmenté à 3,749%, contre 3,698% à la clôture mardi. La prime de risque par rapport à la dette allemande a ainsi augmenté de 1,2 point à 106,7 points de base.

Sur le marché des changes, l’euro s’est déprécié de 0,18% face au dollar, à un taux de change de 1,0735 dollar pour un euro.

Auteur/autrice