L’UGT appelle à limiter les marges des entreprises et à stimuler la croissance des salaires

Le syndicat demande des mesures favorables à la concurrence sur les marchés où règnent des « pratiques oligopolistiques ».

MADRID, 13 oct. (CALPA PARIS) –

L’Union générale des travailleurs (UGT) a réagi aux données de l’indice des prix à la consommation (IPC) rendues publiques ce vendredi par l’Institut national de la statistique (INE) et a demandé la mise en œuvre de mesures visant à limiter « l’augmentation disproportionnée » des marges des entreprises et à garantir des prix équitables.

Le syndicat a également demandé des mesures visant à promouvoir la concurrence sur les marchés où prévalent des « pratiques oligopolistiques ». Il a également demandé l’approbation de mesures exceptionnelles pour aider à lutter contre l’augmentation significative du coût des prêts hypothécaires à taux variable. « En tant que pays, nous ne pouvons pas nous permettre une nouvelle vague d’expulsions », a déclaré le syndicat dans un communiqué.

En revanche, il a défendu le maintien de toutes les mesures extraordinaires en vigueur pour réduire les factures d’électricité et de gaz des ménages ou, le cas échéant, leur remplacement par d’autres plus efficaces et plus justes, jusqu’à ce qu’il y ait une plus grande modération du prix des matières premières qui les alimentent (pétrole, gaz) et que l’incertitude du panorama international soit dissipée, aggravée par l’aggravation du conflit au Proche-Orient.

L’UGT souligne que la suppression de ces aides, dans le contexte actuel et avec l’arrivée de l’hiver, provoquerait une situation « dramatique » pour des milliers de ménages à bas et moyens revenus.

RENFORCER LA CROISSANCE DES SALAIRES

En outre, le syndicat demande de renforcer la croissance des salaires. « Le 5ème Accord pour l’emploi et la négociation collective (AENC) produit déjà les effets escomptés : 801 accords ont été signés cette année avec une augmentation moyenne des salaires de 4,3 %, supérieure au taux d’inflation moyen (3,6 %), ce qui signifie que plus de 2,6 millions de travailleurs récupèrent déjà du pouvoir d’achat », a-t-il détaillé.

A lire aussi  Lleida.net réduit ses ventes de 17% à 8,73 millions d'euros au premier semestre

Cependant, il a également souligné qu’il reste une marge suffisante pour étendre ces augmentations salariales à l’ensemble de la population active, car c’est le seul moyen de consolider un modèle de croissance solide et équitable.

L’IPC a augmenté de 0,2 % en septembre par rapport au mois précédent et a augmenté son taux en glissement annuel de neuf dixièmes pour atteindre 3,5 %, principalement en raison de la hausse des prix de l’électricité et des carburants et lubrifiants pour les véhicules personnels, selon ce que l’INE a annoncé ce vendredi.

Auteur/autrice