Mercadona investit cette année 17,5 millions d’euros dans l’expansion et l’amélioration de son réseau de magasins à Séville.

Séville, 25 août (CALPA PARIS) –

Mercadona, entreprise de supermarchés physiques et de vente en ligne, maintient son effort d’investissement dans la province de Séville, où elle consacrera cette année 17,5 millions d’euros à l’expansion et à l’amélioration de son réseau de magasins.

L’objectif de l’entreprise est de continuer à progresser dans la mise en œuvre de son nouveau modèle de magasin efficace, qui optimise l’acte d’achat pour les clients et réduit la consommation d’énergie jusqu’à 40 %, selon un communiqué de presse.

Concrètement, Mercadona a rouvert ce vendredi le supermarché situé dans le quartier sévillan de Cerro del Águila, sur l’avenue de Hytasa, après une rénovation complète qui a nécessité un investissement de 3,4 millions d’euros. Au total, 37 fournisseurs ont participé aux travaux, employant plus de 70 personnes pendant la phase de rénovation.

De même, le supermarché situé dans le centre commercial Alcalá Plaza à Alcalá de Guadaíra rouvrira ses portes le 1er septembre, également après une rénovation complète. Et avant la fin de l’année, l’entreprise prévoit d’ouvrir deux nouveaux magasins : dans la municipalité de Camas, ce qui impliquera la fermeture de l’actuel car il ne répond pas aux normes de la chaîne, et à Mirador de Santa Justa, dans la ville de Séville.

Tous les supermarchés intègrent la nouvelle section « Ready to Eat », qui propose des plats prêts à être consommés. Les différentes options sont servies dans des emballages fabriqués à partir de matériaux naturels, tels que la canne à sucre (matériau compostable), le carton ou le papier. En outre, le nouveau modèle de magasin comprend, entre autres améliorations, une nouvelle entrée avec double vitrage pour éviter les courants d’air, des allées plus larges, un nouveau modèle de chariot de supermarché et un nouveau modèle de chariot à panier beaucoup plus ergonomique et léger.

A lire aussi  Jorge Escudero, "ex" Coca-Cola, Deoleo et Pascual, nouveau PDG de Nueva Pescanova

Cette nouvelle génération de supermarchés efficaces présente un design complètement renouvelé par rapport au modèle de magasin précédent, avec de nouvelles couleurs et de nouveaux matériaux, tant pour la façade extérieure que pour la distribution des différentes sections. Il opte également pour des espaces larges et ouverts, qui facilitent l’entrée de la lumière naturelle, et des couleurs chaudes dans la délimitation des différentes zones, ajoute le communiqué de presse.

ÉCONOMIE D’ÉNERGIE : MAGASIN ÉCO-EFFICACE

En ce qui concerne l’aspect environnemental, des mesures ont été prises pour réduire la consommation d’énergie jusqu’à 40 % par rapport au modèle de magasin conventionnel, telles que l’amélioration de l’isolation thermique et acoustique par l’optimisation des matériaux et de l’épaisseur des murs et des plafonds, et de nouveaux congélateurs plus économes en énergie et plus respectueux de l’environnement. Il dispose également d’un système d’éclairage LED automatisé, régulé en fonction des zones et des heures de la journée, pour une gestion de l’énergie beaucoup plus efficace.

Avec cette nouvelle ouverture, les clients bénéficieront de sa fameuse politique commerciale SPB (Prix Toujours Bas), que l’entreprise utilise en exclusivité et qui consiste à garantir le prix unitaire le plus bas des produits, avec la meilleure qualité, de manière permanente. De cette manière, Mercadona peut offrir à ses clients, quel que soit le fabricant du produit, un assortiment efficace avec la meilleure qualité au prix le plus bas possible.

Mercadona compte 70 supermarchés à Séville (capitale et province), dont 57 répondent déjà au nouveau modèle de magasin efficace, et un effectif total de plus de 4 400 personnes ayant un emploi stable et de qualité. Les achats auprès des fournisseurs de la province ont dépassé les 900 millions d’euros au cours du dernier exercice.

A lire aussi  Le ministère public obtient 83% de condamnations dans ses poursuites pour des délits contre le Trésor et la Sécurité sociale.

Auteur/autrice