Plus de 8 trajets sur 10 dans les transports publics de l’État sont déjà gratuits ou font l’objet d’une réduction.

MADRID, 4 août (CALPA PARIS) –

82 % des voyages relevant de la compétence de l’État sont effectués avec des cartes de transport gratuites ou à tarif réduit ou avec des billets multi-voyages, suite aux mesures adoptées par le ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain dans le cadre du paquet d’aide contre les conséquences de la guerre en Ukraine.

Selon les dernières données obtenues par le Secrétariat général des transports et de la mobilité, l’introduction de ce type d’abonnements ou de billets multi trajets a augmenté la demande de transport public, tout en attirant des utilisateurs de véhicules privés, un transfert qui contribue à réduire l’impact environnemental de ce trafic.

Ainsi, les services de transport public des entreprises opérant dans le cadre de ces réductions (Cercanías, Media Distancia Convencional et Avant, fournis par Renfe, et les autobus appartenant à l’État) ont totalisé 167,1 millions de trajets au cours des quatre derniers mois de l’année 2022.

De même, les voyages sur les services d’autobus de transport public de moyenne et longue distance dans leur ensemble se sont élevés à 70,5 millions, selon les données de l’INE, soit 28,4 % de plus qu’en 2021 et 4,3 % de plus qu’en 2019. Cependant, la consommation de carburant (essence et diesel) est restée légèrement inférieure à celle de 2019.

Par rapport à 2021, le nombre de voyages a augmenté de 30 % pour les Cercanías, de 89 % pour les Media Distancia Convencional, de 74 % pour les Avant et de 29 % pour les autobus de la concurrence d’État offrant des services à prix réduit.

A lire aussi  La Fed vise des hausses de taux supplémentaires, mais les risques de dépassement ou de sous-exploitation convergent

Par rapport à 2019, avant la pandémie, l’augmentation est de 50 % pour Media Distancia Convencional et de 19 % pour Avant. Dans le cas de Cercanías et des autobus d’État, elle est encore inférieure de 2 % et 13 %, respectivement.

Entre septembre et décembre 2022, 11,95 millions de voyages ont été enregistrés sur les services de Media Distancia conventionnel, dont 8,3 millions ont été effectués avec l’abonnement gratuit pour les passagers récurrents, soit 69,5 % du total, avec une utilisation moyenne de 16,2 voyages par abonnement.

Au cours de la même période, 3,68 millions de voyages ont été effectués sur les services Avant, dont 43,3 % avec un abonnement à tarif réduit.

Par ailleurs, au cours du dernier quadrimestre de 2022, les voyages sur les services ferroviaires conventionnels Media Distancia ont augmenté de 42,3 % les jours ouvrables et de 56,2 % les week-ends par rapport à 2019.

Entre janvier et mai de cette année, les hausses enregistrées par rapport à 2019 vont de 31,1 % à 55,5 % selon les mois.

Sur Avant, sur la même période, les trajets ont augmenté de 17,2 % en semaine et de 23,6 % le week-end par rapport à 2019. Entre janvier et mai 2023, chaque mois a connu des augmentations comprises entre 29,2 % et 41,4 % par rapport à 2019.

L’augmentation de l’utilisation du transport ferroviaire à moyenne distance (Avant, MD Convencional) enregistrée depuis septembre 2022, associée à l’augmentation également observée dans le transport par autobus à moyenne et longue distance, contraste avec la baisse des données de mobilité sur plus de 50 kilomètres obtenues à partir des études de base de l’étude de mobilité utilisant la technologie bigdata produite par le ministère, reflétant un transfert des véhicules privés vers les transports publics.

A lire aussi  La compétitivité-prix de l'économie espagnole s'est améliorée au cours du premier trimestre de l'année par rapport à l'UE-27

Par conséquent, la consommation de carburant (essence plus diesel) entre septembre et décembre 2022 sera légèrement inférieure à la même période en 2019, ce qui montre l’impact des réductions sur l’utilisation accrue des transports publics.

TRAINS DE BANLIEUE

Entre septembre et décembre 2022, 144,15 millions de voyages ont été enregistrés sur les services de Cercanías ferroviarias, dont 87% ont été effectués avec des cartes de voyage à tarif réduit Renfe + Consorcios. Seuls les abonnements gratuits de Renfe ont été utilisés à hauteur de 44%.

À Cercanías, les records de 2019 ont été dépassés pendant les week-ends et les jours fériés (+0,7 %), tandis que les valeurs de 2019 n’ont pas été atteintes pendant les jours ouvrables (-8,8 %), ce qui reflète l’effet du télétravail sur la réduction de la mobilité quotidienne obligatoire dans les grandes villes, entre autres causes.

Bien que Cercanías ne retrouve pas les valeurs de 2019, les trajets ont repris en septembre 2022, réduisant l’écart observé précédemment. Cette reprise a perdu en intensité jusqu’en février 2023 et une nouvelle amélioration est observée à partir de mars 2023.

Au cours du dernier quadrimestre 2022, 7,33 millions de voyages ont été effectués sur les services d’autocars interurbains soumis à la concurrence de l’État offrant des réductions aux passagers récurrents, dont 28,1 % avec des abonnements à 50 % de réduction. Entre février et mai, avec la gratuité, ce chiffre s’élève à 36,2 % des voyages enregistrés.

Auteur/autrice

A lire aussi  Heineken et Engie inaugurent la plus grande centrale solaire thermique industrielle d'Europe à Séville