Repsol se lance dans l’éolien terrestre aux États-Unis en rachetant ConnectGen à Quantum Capital pour 715 millions de dollars

Repsol apporte un portefeuille de 20 000 MW d’actifs éoliens terrestres et solaires photovoltaïques à différents stades de développement.

MADRID, 7 (CALPA PARIS)

Repsol s’est lancé dans l’éolien terrestre aux Etats-Unis avec l’acquisition de la société d’énergie renouvelable ConnectGen, avec un portefeuille de projets de 20 000 MW et des capacités de développement, auprès du fonds américain spécialisé dans les secteurs de l’énergie et de la transition énergétique Quantum Capital Group, pour 768 millions de dollars (environ 715 millions d’euros).

« Cette transaction représente une nouvelle étape dans la stratégie de Repsol Renovables, renforçant sa position d’acteur mondial dans ce secteur énergétique, augmentant sa présence internationale et contribuant à son objectif d’atteindre 20 000 MW installés d’ici 2030 », a déclaré la société.

Repsol franchit ainsi une nouvelle étape dans l’accélération de sa transformation multi-énergies et devient une entreprise à zéro émission nette d’ici 2050.

Plus précisément, l’acquisition de ConnectGen renforcera les capacités « robustes » de Repsol aux États-Unis, ainsi que son expertise internationale, en ajoutant une importante plateforme de croissance éolienne terrestre qui complète les capacités de développement solaire et de stockage acquises à la suite de l’achat de 40 % de Hecate Energy en 2021.

« Cette transaction est une étape supplémentaire dans notre engagement ferme à transformer notre industrie et à devenir une entreprise à zéro émission nette d’ici 2050, tout en maintenant notre croissance rentable, notre diversification, notre orientation multi-énergie et en garantissant les rendements pour les actionnaires. L’acquisition de ConnectGen accélère notre engagement en faveur de la production d’énergie renouvelable sur l’un des marchés présentant le plus fort potentiel de croissance », a déclaré Josu Jon Imaz, PDG de Repsol.

A lire aussi  Le bénéfice de Mapfre pour le mois de septembre est en baisse de 3,6 % en raison de l'impact des médicaments atypiques aux États-Unis

« En ce sens, l’ajout de son équipe d’experts est essentiel pour assurer le succès de notre croissance future avec une solide rentabilité sur le marché », a-t-il ajouté.

Wil VanLoh, fondateur et PDG de Quantum, a souligné que Quantum s’engageait à favoriser la transition énergétique en créant les meilleures plates-formes dans le domaine des énergies renouvelables et des technologies climatiques.

« Ce fut un privilège de travailler aux côtés de Caton Fenz (PDG de Con- nectGen) et de toute l’équipe de ConnectGen pour construire l’une des principales plateformes de développement des énergies renouvelables en Amérique du Nord. Chez Quantum et 547 Energy (la plateforme de développement des énergies renouvelables de Quantum Capital Group), nous sommes impatients de voir Repsol transformer ces projets en actifs opérationnels qui apporteront de l’électricité renouvelable à l’économie américaine au cours de la prochaine décennie « , a-t-il déclaré.

La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année, sous réserve des approbations réglementaires habituelles.

Repsol a fait appel à Guggenheim Securities LLC et à Baker Botts LLP en tant que conseillers financiers et juridiques, respectivement. Wells Fargo Securities LLC et Nomura Securities International Inc ont agi en tant que conseillers financiers et Kirkland & Ellis LLP a agi en tant que conseiller juridique de Quantum, 547 Energy et ConnectGen.

LES EMPLOYÉS DE CONNECTGEN REJOIGNENT REPSOL RENOVABLES

Les employés de ConnectGen, y compris son équipe de direction, vont rejoindre Repsol Renovables, apportant leur expérience à différents stades de la chaîne de valeur des projets et une connaissance « approfondie » du secteur des énergies renouvelables aux États-Unis, ont déclaré Repsol et Quantum Capital Group dans un communiqué commun.

A lire aussi  eDreams réduit sa perte de 34 % pour l'exercice 2023 et enregistre des réservations record

Repsol est entré aux États-Unis avec l’achat de 40 % de Hecate Energy en 2021. Cette société est spécialisée dans le développement de projets solaires photovoltaïques et de batteries pour le stockage de l’énergie et dispose d’un portefeuille de projets de plus de 40 000 MW.

Grâce à cet accord, Repsol exploite environ 245 MW de projets solaires photovoltaïques renouvelables dans le pays : Jicarilla 1 et 2 (125 MW) et 20 MW de système de stockage d’énergie par batterie, et 100 MW de Frye (avec 637 MW au total), qui seront pleinement opérationnels en 2024. Avec Frye, l’entreprise construit le projet Outpost (629 MW).

L’ambition de Repsol dans le pays est de disposer d’une capacité installée de 2 000 MW d’ici 2025 et de 8 000 MW d’ici 2030. ConnectGen apporte un nouveau portefeuille important de 20 000 MW d’actifs éoliens terrestres et solaires photovoltaïques à différents stades de développement.

Auteur/autrice