Rolls-Royce va supprimer jusqu’à 2 500 emplois dans le monde entier

MADRID, 17 octobre (CALPA PARIS) –

Le fabricant britannique de moteurs aéronautiques Rolls-Royce prévoit de supprimer entre 2 000 et 2 500 emplois dans le monde, soit entre 4,7 % et 6 % de son effectif actuel de 42 000 salariés, afin de mettre en place une organisation plus légère qui éliminera les doublons et générera des économies.

La multinationale a fait valoir que cette nouvelle structure créera une entreprise plus agile qui aidera Rolls-Royce à développer des capacités accrues dans des domaines clés tels que la gestion des achats et de la chaîne d’approvisionnement, en veillant à ce qu’elles soient aussi fortes que l’ingénierie et l’excellence technique de l’entreprise.

Dans ce cadre, l’ingénierie, la technologie et la sécurité seront regroupées en une seule équipe au sein du groupe, responsable de la sécurité des produits, des normes d’ingénierie et des processus, sous la direction de Simon Burr, actuellement directeur du développement des produits et de la technologie pour l’aérospatiale civile, qui rejoindra l’équipe de direction avec effet immédiat, tandis que Grazia Vittadini, directrice de la technologie, quittera l’entreprise en avril 2024.

En outre, les propositions comprennent la création d’une nouvelle organisation de gestion des fournisseurs et d’approvisionnement à l’échelle de l’entreprise afin de soutenir la consolidation des dépenses du groupe, de tirer parti de l’échelle et de développer des normes cohérentes.

Dans le même temps, des fonctions telles que la finance, le conseil général et le personnel seront également regroupées au sein de Rolls-Royce, afin de normaliser les activités et de fournir un soutien partagé pour exploiter les synergies et les économies d’échelle, dans le but d’améliorer l’efficacité de l’entreprise.

A lire aussi  Le prix des loyers augmente de 3,4 % en glissement annuel en juillet, soit la hausse la plus faible depuis 10 mois, selon Fotocasa.

De cette manière, en plus de générer des économies, une plus grande attention portée à ces domaines clés permettra d’améliorer le service à la clientèle et de réduire les retards dans la chaîne d’approvisionnement, a expliqué l’entreprise.

« Nous construisons une Rolls-Royce adaptée à l’avenir. Cela signifie une organisation plus rationalisée et plus efficace qui répond aux besoins de nos clients, partenaires et actionnaires « , a déclaré Tufan Erginbilgic, PDG de l’entreprise.

Auteur/autrice