San José et Aceinsa élargissent l’A-67 en Cantabrie pour 143 millions d’euros

MADRID, 3 nov. (CALPA PARIS) –

L’entreprise commune (UTE) formée par Constructora Grupo San José et Aceinsa Movilidad a été proposée par la Direction générale des routes pour l’attribution du contrat d’élargissement de l’A-67 en Cantabrie pour un montant de 143 millions d’euros (173 millions TVA incluse).

Selon le procès-verbal de l’appel d’offres public, jusqu’à 12 offres ont été soumises au processus, y compris toutes les grandes entreprises de construction espagnoles telles que Acciona, FCC, Ferrovial, OHLA, Sacyr et ACS (Dragados), ainsi que d’autres comme Aldesa, Lantania, Copisa, Copasa et Puentes y Calzadas, parmi d’autres.

L’entreprise commune retenue a obtenu une note globale, tenant compte des critères techniques et économiques, de 99,93 points, supérieure à l’offre de Ferrovial (99,86 points) ou à l’offre de OHLA et Construcciones Murias (96,89 points).

La proposition provisoirement retenue a permis de réduire de plus de 20 millions d’euros le budget initial proposé par la Direction générale des routes, qui s’élevait à 167,7 millions d’euros. La durée d’exécution du contrat est de 64 mois.

L’objectif principal du projet est de résoudre les problèmes de capacité et de renforcer la sécurité sur ce tronçon de la route à deux voies en élargissant la section transversale des deux chaussées, qui disposeront d’une voie supplémentaire par rapport aux deux voies existantes.

Le tronçon concerné par l’intervention a une longueur d’environ 13 kilomètres et comprend les carrefours de Polanco, Oruña, Boo, Mompía et Igollo ainsi que l’aire de service de Gornazo, ce qui correspond à la route à deux voies A-67 Cantabria-Meseta.

En outre, une série d’améliorations seront apportées au tracé actuel de l’autoroute A-67, telles que l’élargissement des rayons des virages, l’élimination de certains tracés, l’élargissement des bandes d’arrêt d’urgence, ce qui augmentera la visibilité, l’élargissement du terre-plein central et l’amélioration de la sécurité aux carrefours en remplaçant les carrefours par des ronds-points ou en augmentant le rayon des ronds-points existants.

A lire aussi  L'Ibex rebondit à la mi-séance et regagne 9 200 points

L’intervention se situe dans la zone centrale de la Communauté autonome de Cantabrie, dans le couloir de communication entre les deux principales villes de la région, Santander et Torrelavega, plus précisément dans les municipalités de Polanco, Miengo, Piélagos, Santa Cruz de Bezana et Camargo.

Les actions de Grupo San José ont augmenté ce vendredi d’environ 5% après 17h00, jusqu’à 3,64 euros par action.

Auteur/autrice