Talgo obtient l’approbation du Parlement danois pour la prolongation de son contrat avec l’opérateur ferroviaire DBS

MADRID, 23 juin (CALPA PARIS) –

Talgo a obtenu l’approbation de la commission des finances du Parlement danois pour l’extension d’un contrat avec l’opérateur ferroviaire public danois DSB pour la fabrication de huit trains Intercity 230 supplémentaires et de leurs pièces de flotte, d’une valeur de 184 millions d’euros.

Cette approbation remplit donc la condition préalable à l’entrée en vigueur du contrat, a informé Talgo vendredi à la Commission espagnole des valeurs mobilières et des changes (CNMV).

L’entreprise espagnole a remporté le contrat initial en février 2020 pour la fabrication de huit trains pour la ligne entre Copenhague et la ville allemande de Hambourg, chacun pouvant rouler à une vitesse maximale de 200 kilomètres par heure et transporter jusqu’à 440 passagers.

Il s’agit d’un accord-cadre entre Talgo et DSB pour un volume maximum de 500 millions d’euros. En 2021, ils ont déjà convenu d’une première extension de 16 voitures supplémentaires.

Aujourd’hui, comme la société l’a signalé en avril dernier à la Commission espagnole des valeurs mobilières (CNMV), DSB a décidé d’exécuter une option disponible dans le contrat pour augmenter la portée du contrat avec la fourniture de compositions supplémentaires et leur maintenance.

DSB doublera ainsi la flotte initiale avec de nouvelles unités qui offriront une capacité supérieure à celle initialement prévue. L’entrée en vigueur de cette commande est soumise à l’approbation du parlement danois.

Le constructeur a assuré lors de la signature de l’accord-cadre que cette commande contribuera à l’engagement du Danemark de réduire ses émissions de carbone de 70 % d’ici 2030.

A lire aussi  L'inflation dans la zone euro s'est établie à 6,1 % en mai, son niveau le plus bas depuis février 2022.

Auteur/autrice