WiZink multiplie ses bénéfices par 2,4 au premier trimestre, à hauteur de 0,8 million d’euros

MADRID, 9 juin (CALPA PARIS) –

WiZink a réalisé un bénéfice net de 0,8 million d’euros au premier trimestre de cette année, soit 2,4 fois son bénéfice de 0,3 million d’euros pour la même période en 2022, selon les états financiers publics primaires des établissements de crédit publiés aujourd’hui par la Banque d’Espagne.

Ce résultat s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique, qui comprend un nouveau modèle d’entreprise diversifié visant à stimuler le financement numérique des consommateurs et à transformer l’activité des cartes de crédit en Espagne.

Le bénéfice récurrent avant impôts a atteint 2 millions d’euros au premier trimestre 2023, soit une hausse de 166% par rapport à l’année dernière.

La marge brute a diminué de 6,18% à 92,9 millions d’euros, en raison du poids croissant des activités dans le bilan et de leur coût de financement plus élevé dans l’environnement macroéconomique actuel.

Les charges d’exploitation ont également baissé de 11% à 46 M€, tandis que les pertes de crédit (actifs financiers au coût amorti) et les charges pour autres provisions ont légèrement baissé, de 3% par rapport à l’année précédente, à environ 45 M€.

Au premier trimestre, la banque n’a pas constitué de provisions extraordinaires.

La banque avait également un ratio de capital total de 14,5 % à la fin du mois de mars.

BILAN

En termes de bilan, le volume des prêts accordés à la clientèle à la fin du mois de mars était de 2.867 millions, soit 0,85% de plus qu’à la même période de 2022.

A lire aussi  Minsait (Indra) met en évidence la puissance de l'IA pour aider les gestionnaires de fonds à établir des prévisions financières.

En revanche, elle a enregistré une baisse de 15,33 % du volume des dépôts de la clientèle, à 2 716 millions d’euros. Le ratio prêts/dépôts est toutefois supérieur à 100 %.

La banque a expliqué à Europa Press que la baisse du volume des dépôts est le résultat de l’optimisation du coût de financement qu’elle est en train de réaliser pour réduire l’excès de liquidité généré pendant la pandémie, tout en « maintenant toujours un grand coussin de liquidité ». À cet égard, à la fin du mois de mars, le LCR (Liquidity Coverage Ratio) de WiZink était de 2905%.

L’entité rappelle qu’un élément fondamental de sa stratégie est l’épargne, activité pour laquelle elle dispose d’une gamme de produits « significative ». Elle propose actuellement trois dépôts à 12, 18 et 36 mois avec un TAEG de 3,30 %, 3,00 % et 2,50 % respectivement. Elle dispose également d’un compte d’épargne avec un TAEG de 1%.

En outre, la banque a gagné 89 000 nouveaux clients au cours du trimestre, dont 43% proviennent de nouvelles activités (Aplazame, Lendrock et prêts personnels), à travers lesquelles WiZink a accordé plus de 700 000 prêts, qui ont atteint 293 millions d’euros dans ses bilans à la fin du mois de mars 2023, soit 10% du total.

Le directeur financier de WiZink, José Antonio Lasa, a déclaré qu’il s’agit de résultats « positifs » qui reflètent les progrès réalisés dans la stratégie de diversification et dans l’engagement en faveur d’une croissance rentable.

Auteur/autrice