49% des indépendants ont subi une augmentation de loyer de plus de 400 euros, selon Uatae.

MADRID, 29 août (CALPA PARIS) –

Quarante-neuf pour cent des travailleurs indépendants ont subi une augmentation du coût de leur loyer de 400 euros ou plus au cours de l’année écoulée, selon les données fournies par l’Union des associations de travailleurs indépendants et d’entrepreneurs (Uatae).

Plus précisément, 18,2 % des travailleurs indépendants ont dû faire face à une augmentation de 500 euros de leur loyer mensuel, tandis que 16,4 % d’entre eux ont dû payer 450 euros et 14,5 % 400 euros.

L’Uatae a souligné que ces résultats « sont révélateurs » et montrent qu' »une partie importante » des travailleurs indépendants ont dû faire face à « des dépassements de coûts substantiels et à des augmentations de leurs frais de location au cours de l’année écoulée ».

La secrétaire générale de l’organisation, María José Landaburu, a dénoncé le fait que cette augmentation constitue une charge supplémentaire pour les petites entreprises, car elle a un impact direct sur les coûts et ne peut être répercutée sur les prix des produits « en raison de la perte redoutée de clients que cela entraînerait ».

Dans ce contexte, l’Uatae exhorte les administrations à se pencher sur la situation et à « chercher des solutions pour alléger le poids des loyers pour les travailleurs indépendants, en particulier dans les zones tendues ».

Auteur/autrice

A lire aussi  Substrate AI achète 70 % des têtes du groupe Binit pour six millions d'euros