BBVA gagne près de 3,9 milliards d’euros pour l’année se terminant en juin, soit une hausse de 31 %, et va racheter 1 milliard d’actions.

MADRID, 28 (CALPA PARIS)

BBVA a clôturé le premier semestre 2023 avec un bénéfice net attribuable de 3,878 milliards d’euros, soit une augmentation de 31% par rapport aux bénéfices de la même période de l’année dernière, a indiqué la banque vendredi lors de la publication de son compte de résultat semestriel.

D’autre part, BBVA a décidé de récompenser ses actionnaires avec un nouveau programme de rachat d’actions qui s’élèvera à un maximum de 1.000 millions d’euros, pour lequel elle a déjà demandé l’autorisation de la Banque centrale européenne (BCE).

La banque a souligné que ce programme de rachat d’actions est de nature extraordinaire et qu’il n’est donc pas inclus dans la rémunération ordinaire et la rémunération cible.

« Les bons résultats et l’exécution de notre stratégie nous permettent d’avoir un impact positif sur toutes nos parties prenantes : clients, actionnaires, employés et la société dans son ensemble ; et d’affronter l’avenir avec beaucoup d’optimisme », a déclaré le PDG du groupe bancaire, Onur Genç.

Les revenus de l’institution financière (marge brute) ont augmenté de 23,9 % pour atteindre un total de 14 148 millions d’euros. Sur ce chiffre, les revenus nets de commissions (revenus nets d’intérêts) ont augmenté de 33,6% à 11.410 millions d’euros, en raison de l’amélioration des marges des clients et de l’augmentation de l’activité, en particulier au Mexique, en Amérique du Sud et en Espagne. Dans le même temps, les revenus nets de commissions ont augmenté de 9,4 % pour atteindre 2 909 millions d’euros.

Du côté des dépenses, les frais de personnel se sont élevés à EUR 3 081 millions, en hausse de 19,3 %, tandis que les autres frais administratifs ont augmenté de 21,9 % pour atteindre EUR 2 181 millions. L’impact de la dépréciation et de l’amortissement a été de 676 millions d’euros, en hausse de 3,6 %.

A lire aussi  Indra achète à Bain 9,5 % d'ITP Aero pour 175 millions d'euros afin de renforcer le secteur de l'aérospatiale et de la défense en Espagne

L’institution financière a également enregistré des dépréciations d’actifs financiers non évalués à la juste valeur de 1.993 millions, en hausse de 38,3%, tandis que les provisions pour couvrir les pertes de crédit ont augmenté de 15,2% à 129 millions d’euros.

Pour le seul deuxième trimestre 2023, BBVA a obtenu un bénéfice net attribuable de 2 032 millions d’euros, soit 24,5 % de plus que pour la même période de l’année précédente. Les revenus ont augmenté de 19,4 % pour atteindre 7 189 millions d’euros.

ÉVOLUTION GÉOGRAPHIQUE

Sur le plan géographique, le Mexique est resté le pays le plus important pour le groupe. Sur les presque 3.900 millions d’euros de bénéfice net, 2.614 millions d’euros (+46,8%) proviennent du Mexique. De même, les revenus ont augmenté de 40,7 % pour atteindre 6 774 millions d’euros, tandis que les dépenses d’exploitation ont été un peu plus contenues, augmentant de 32,4 % pour atteindre 2 057 millions d’euros.

Pour sa part, l’Espagne arrive en deuxième position, le bénéfice net attribuable de BBVA dans le pays s’élevant à 1 231 millions d’euros, en hausse de 53,6% par rapport au premier semestre 2023. Le revenu total de la banque entre janvier et juin s’est élevé à 3 630 millions d’euros, soit 19 % de plus, avec une maîtrise encore plus grande des dépenses, qui n’ont augmenté que de 6,4 %, à 1 517 millions d’euros.

En Turquie, BBVA a enregistré un bénéfice de 525 millions d’euros, soit près de neuf fois le bénéfice de 59 millions d’euros enregistré entre janvier et juin 2022. Les revenus dans le pays ont augmenté de 10,8% à 1,48 milliards d’euros, grâce aux éléments comptables extraordinaires dérivés de l’inflation turque. Les dépenses dans le pays ont augmenté de 18,9 % pour atteindre 591 millions d’euros.

A lire aussi  Kyndryl développe une plateforme technologique pour stimuler la croissance des énergies renouvelables d'Elawan Energy

Dans le reste des pays d’Amérique du Sud où BBVA opère, qui sont comptabilisés conjointement, le bénéfice de la banque a été de 367 millions d’euros, en baisse de 12,2% par rapport au premier semestre 2022, en raison de paiements d’impôts plus élevés et d’éléments financiers extraordinaires. Les revenus de la période se sont élevés à 2 415 millions, en hausse de 21,9 %, tandis que les dépenses ont augmenté de 17,3 %, à 1 083 millions d’euros.

BILAN

BBVA a clôturé le premier semestre de l’année avec un total de bilan de 762 456 millions d’euros, soit 7,1 % de plus qu’à la fin de l’année 2022, bien que sa position de trésorerie dans les banques centrales ait diminué de 10 %, à 71 858 millions d’euros, en raison du retrait de liquidités de ces institutions, en particulier de la BCE.

Sur le total de l’actif, les prêts et avances à la clientèle s’élèvent à 369 761 millions d’euros, en hausse de 3,5 %. Cette faible évolution s’explique par le fait que, bien que la position de crédit avec les particuliers ait augmenté de 5,6 % depuis le début de l’année, le portefeuille de prêts aux entreprises a progressé de 0,3 %.

La banque a clôturé le mois de juin avec un total de risques douteux (prêts et garanties) de 14 691 millions d’euros, soit 5,2% de moins qu’il y a un an, mais 1,6% de plus qu’à la fin du trimestre précédent. Le ratio NPL était de 3,4%, une légère augmentation d’un dixième de point par rapport au trimestre précédent, mais trois dixièmes de point de moins qu’un an plus tôt.

Le passif total de BBVA s’élevait à 709 888 millions d’euros, soit 7,3 % de plus qu’à la fin de l’année. Sur ce chiffre, 402 344 millions d’euros proviennent des dépôts des clients.

A lire aussi  Les prix à la production allemands ont chuté de 14,7 % en septembre, la plus forte baisse depuis 1949

Dans un contexte de resserrement monétaire dans presque toutes les zones géographiques où BBVA opère, les dépôts à vue de la clientèle ont diminué de 2,3% à 308.688 millions d’euros, tandis que les dépôts à terme ont augmenté de 18% à 89.277 millions d’euros.

Les fonds de la clientèle hors bilan ont augmenté de 3,7 % pour atteindre 155 739 millions d’euros. La position des fonds communs de placement et des portefeuilles gérés a augmenté de 14,6% à 124.793 millions d’euros, tandis que le solde des fonds de pension s’est contracté de 30% à 27.051 millions d’euros.

SOLVABILITÉ BANCAIRE

Le rendement des capitaux propres (RoTE, rentabilité) de BBVA a été de 16,9 % au premier semestre, soit une amélioration de 2,4 points de pourcentage par rapport au rendement obtenu au cours de la même période de l’année précédente.

BBVA a souligné que ce rendement est le plus élevé des 10 dernières années. Cela maintient BBVA « comme l’une des banques les plus rentables d’Europe », a déclaré l’institution financière.

Le ratio de capital CET1 « fully loaded », le ratio de qualité le plus élevé, était de 12,99% à la fin du semestre. Cela représente une amélioration de 38 points de base par rapport à décembre et de 54 points par rapport à l’année précédente.

Ainsi, le ratio de capital total de la banque atteint 16,79% au 30 juin 2023, soit 81 points de base de plus qu’à fin décembre et 58 points de plus qu’en juin 2022.

Vous pouvez visionner ici l’intégralité de la déclaration du PDG du groupe bancaire, Onur Genç.

Auteur/autrice