La croissance des ventes du commerce de détail s’est ralentie pour atteindre 6 % en septembre, en hausse pour le dixième mois consécutif

MADRID, 27 oct. (CALPA PARIS) –

Le commerce de détail a enregistré en septembre une augmentation des ventes de 6% par rapport au même mois de 2022, un taux inférieur de neuf dixièmes à celui du mois précédent, comme l’a indiqué vendredi l’Institut national de la statistique (INE).

Avec les données de septembre, les ventes du commerce de détail ont atteint dix mois consécutifs de taux positifs d’une année sur l’autre.

Au sein du secteur, les ventes de produits alimentaires ont augmenté de 3% sur un an, tandis que les ventes d’autres produits ont progressé de 15,2% par rapport à septembre 2022, avec des hausses respectives de 15,5% et 14,2% pour les ventes d’autres biens et d’équipement de la personne. En revanche, les ventes d’équipements du foyer ont baissé de 3,2%.

Par mode de distribution, la plus forte hausse des ventes d’une année sur l’autre a été enregistrée par les grandes chaînes (+12,5%), suivies par les petites chaînes (+9,7%), les grands magasins (+5,5%) et les entreprises unilocalisées (+4,1%).

En éliminant les effets saisonniers et calendaires, le chiffre d’affaires du commerce de détail a augmenté de 6,5% au cours du neuvième mois de l’année, soit six dixièmes de point de pourcentage de moins qu’en août.

LES VENTES AUGMENTENT DE 0,2% EN SEPTEMBRE

En termes mensuels (septembre sur août), le commerce de détail a augmenté ses ventes de 0,2% en données corrigées des variations saisonnières, soit un taux inférieur d’un dixième de point de pourcentage à celui d’août, ce qui représente sept mois consécutifs de hausse.

A lire aussi  La Réserve fédérale décide de ne pas augmenter les taux d'intérêt et de les maintenir dans la fourchette de 5 % à 5,25 %.

Par produit, les ventes de produits alimentaires sont restées inchangées en septembre par rapport au mois précédent, tandis que celles des autres produits ont augmenté de 0,5% grâce aux ventes d’équipement de la personne (+1,8%) et d’autres biens (+1,3%).

Par mode de distribution, tous ont augmenté leurs ventes mensuelles au cours du neuvième mois de l’année, à l’exception des entreprises unilocalisées, qui ont diminué de 0,8%. La plus forte hausse a été enregistrée par les grandes chaînes (+1%), suivies par les grands magasins (+0,4%).

L’EMPLOI AUGMENTE DE 1,8%.

En termes d’emploi, le secteur a enregistré une hausse de l’emploi de 1,8% en septembre, un taux similaire à celui du mois précédent. Avec cette reprise, l’emploi dans le commerce de détail a désormais accumulé 29 mois consécutifs de hausse d’une année sur l’autre.

La plus forte hausse de l’emploi en glissement annuel a été observée dans les petites et grandes chaînes (+3,5% dans les deux cas), suivies par les entreprises unilocalisées (+0,7%) et les grands magasins (+0,2%).

En termes mensuels, l’emploi dans le secteur a diminué de 1,3%, avec des baisses dans les grands magasins (-3,1%), les petites chaînes (-2,9%), les grandes chaînes (-1,3%) et les entreprises unilocalisées (-0,2%).

TOUTES LES COMMUNAUTÉS AUGMENTENT LEURS VENTES

Les ventes au détail ont augmenté en rythme annuel dans toutes les communautés autonomes au cours du mois d’août.

Les hausses les plus importantes ont été enregistrées dans les communautés de Valence (+9,1%), des Baléares (+8,8%), d’Andalousie (+7,3%) et de Madrid (+8,2%), tandis que les hausses les plus modérées ont été observées dans les communautés de Murcie (+1,1%), de Castille et León (+1,2%) et d’Aragon (+1,9%).

A lire aussi  Álvarez (UGT) critique la Banque d'Espagne qui propose de raccourcir le délai de versement des allocations de chômage.

De son côté, l’emploi dans le commerce de détail a augmenté dans 13 communautés en taux annuel, les Baleares (+4,7%) et la Comunidad Valenciana (+3,7%) étant en tête des hausses.

À l’autre extrémité, six régions ont réduit leurs effectifs dans le commerce de détail par rapport à septembre 2022 : La Rioja et Ceuta (-1,5% dans les deux cas) et Melilla (-0,9%).

Auteur/autrice