Le plan Renove de 9,5 millions d’euros pour les machines agricoles bénéficiera à plus de 1 000 agriculteurs et éleveurs.

MADRID, 22 sept (CALPA PARIS) –

Plus de 1 000 agriculteurs et éleveurs bénéficieront des aides du Plan de renouvellement du parc de machines agricoles (Renove) 2023, du ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, qui a alloué à ce programme le budget le plus élevé à ce jour, avec un total de 9,5 millions d’euros, soit 45 % de plus que l’année dernière.

Le ministère de l’Agriculture précise qu’il s’agit de données encore provisoires enregistrées après la date limite de dépôt des demandes, qui a pris fin le 15 septembre, et estime que 96% des demandes seront acceptées et que les fonds disponibles seront utilisés.

L’appel à candidatures de cette année est le plus important de tous ceux lancés à ce jour, tant en termes de nombre de candidatures que de budget alloué. Au total, 1 084 demandes ont été acceptées, pour un montant de subventions de près de 9,5 millions d’euros.

L’investissement total réalisé par les agriculteurs et les éleveurs pour l’achat de nouvelles machines dépasse 38,5 millions d’euros, l’aide couvrant près d’un quart du total (24,5 %).

Cet appel encouragera l’incorporation de machines agricoles modernes, équipées des dernières technologies et plus respectueuses de l’environnement, plus efficaces, plus sûres et plus ergonomiques.

Les machines les plus subventionnées sont les semoirs de semis direct, avec 586 unités renouvelées, suivis par les équipements d’application de produits phytopharmaceutiques et les épandeurs d’engrais, avec respectivement 197 et 107 unités, tandis que le remplacement des broyeurs de déchets végétaux a également été bien accueilli, avec 102 unités.

A lire aussi  Duro Felguera a gagné 1,57 million d'euros jusqu'en juin, soit une augmentation de 14,15 %, et ses ventes ont augmenté de 157 %.

La plupart des unités achetées aideront les agriculteurs à bénéficier des pratiques prévues dans les éco-régimes de la politique agricole commune (PAC).

En ce qui concerne la répartition par communautés autonomes, les chiffres provisoires montrent que la Castille et Léon est largement en tête, avec 733 unités et plus de 6,5 millions d’euros de subventions, suivie de l’Aragon, avec 174 unités et une aide de 1,5 million d’euros, et de la Catalogne, avec 59 unités subventionnées à hauteur de 509 000 euros.

En 2023, ce plan Renove a maintenu la différenciation en deux lignes d’investissement des derniers appels, mais cette fois-ci, l’une d’entre elles est destinée aux semoirs de semis direct et l’autre au reste de la machinerie.

L’objectif de l’établissement d’une ligne spécifique pour subventionner l’achat de semoirs de semis direct est que ce type de machines est l’outil le plus important pour réaliser l’agriculture de conservation, qui réduit le travail dans les champs, réduit les émissions de CO2, augmente la teneur en matière organique du sol et prévient l’érosion du sol.

La ligne pour l’acquisition d’autres types de machines comprend des équipements tels que des systèmes d’application localisée de lisier, l’application de produits phytosanitaires et des broyeurs de déchets d’élagage, dont le renouvellement contribue également à des objectifs environnementaux en accord avec les politiques du ministère.

Auteur/autrice