L’Espagne évoque ses relations bilatérales avec le Maroc et appelle à la coopération économique et au leadership des femmes

MADRID, 11 octobre (CALPA PARIS) –

La première vice-présidente et ministre par intérim des Affaires économiques et de la Transformation numérique, Nadia Calviño, a discuté ce mardi avec son homologue marocaine, Nadia Fettah, de la relation bilatérale entre les pays, appelant également à la coopération économique et à l’entrepreneuriat et au leadership féminin.

La rencontre a eu lieu lors d’une journée de travail dans le cadre des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Marrakech.

Parmi les questions abordées avec le ministre Fettah, la vice-présidente a exprimé sa solidarité avec le Maroc et les personnes touchées par le tremblement de terre, et a fait le suivi de la réunion de haut niveau entre l’Espagne et le Maroc qui s’est tenue en février à Rabat.

Les deux ministres ont également évoqué l’importance de la tenue à Marrakech des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, qui se déroulent pour la première fois sur le continent africain depuis l’édition de 1973 à Nairobi (Kenya), il y a 50 ans.

Les ministres ont également salué la nomination de l’Espagne, du Portugal et du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde de football 2030.

Samedi prochain, à l’issue des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, la première vice-présidente par intérim rencontrera le Premier ministre du pays, Aziz Akhannouch.

FEMMES ENTREPRENEURS MAROCAINES

En amont de ces Assemblées annuelles, qui se tiennent en Afrique pour la première fois depuis 1973 – elles ont lieu tous les trois ans en dehors de Washington – la Vice-présidente a favorisé le dialogue avec les femmes d’affaires marocaines dans des domaines tels que l’innovation, le textile, le tourisme, le transport et l’agro-alimentaire.

A lire aussi  Selon M. Díaz, la réforme du travail approuvée en Grèce représente "la voie de l'involution".

Le groupe de femmes d’affaires était conduit par la présidente de l’Association des femmes d’affaires marocaines (AFEM), *Leila Doukali, en présence de femmes d’affaires marocaines leaders dans des secteurs économiques clés.

L’AFEM était représentée par ses deux vice-présidentes, Souad Maadir (gestion des entreprises et développement commercial) et Badiaa Bitar (secteur textile) ; la secrétaire générale, Sofia Tahiri (secteur de la location de voitures) ; la déléguée à Marrakech et consule honoraire d’Espagne à Marrakech, Khadija Ghabssi (secteur du tourisme) et Amina Oudghiri (secteur agroalimentaire).

Les femmes d’affaires Rita Zniber (secteur agroalimentaire) et Hayat Akefli (secteur numérique et design graphique) ont également participé, ainsi que la présidente de la Fondation Tanja pour la collaboration hispano-marocaine, Rosa Cañadas, et la vice-présidente de la CEOE, Alejandra Kindelán.

Au cours de la réunion, les progrès réalisés par le gouvernement espagnol en matière d’égalité des sexes, qui est l’une des pierres angulaires du plan de relance, et de soutien aux femmes entrepreneurs ont été mis en évidence, en soulignant les réalisations dans des domaines tels que le processus de numérisation des entreprises et le développement des compétences numériques.

« Des réunions comme celle d’aujourd’hui sont essentielles pour promouvoir le leadership féminin dans la sphère économique et la représentation des femmes dans l’économie et les emplois de demain. Le gouvernement espagnol soutient les échanges entre les femmes d’affaires d’Espagne et du Maroc afin de consolider le réseau de soutien et de collaboration entre les femmes des deux pays et la position des femmes dans le secteur des affaires « , a déclaré la première vice-présidente par intérim.

A lire aussi  Renfe présente de nouveaux uniformes conçus par Ulises Mérida

Auteur/autrice