L’Ibex 35 augmente de 0,3 % en séance et consolide à 9 300, dans l’attente de la Fed et de la BCE.

MADRID, 12 juin (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a clôturé avec une progression de 0,37%, à 9.344,4 points, lors de la première séance d’une semaine marquée par les décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE) en matière de taux d’intérêt.

Dès la semaine dernière, des mouvements ont prédit que la BCE et la Fed continueraient à relever leurs taux. La Banque fédérale de réserve d’Australie a relevé ses taux à 4,10 % lundi dernier, tandis que la Banque du Canada a approuvé une hausse de 25 points de base à 4,75 % deux jours plus tard.

En outre, les investisseurs attendent également la publication de l’IPC américain pour le mois de mai.

Sur le front des entreprises, Sacyr a vendu sa filiale Valoriza à Morgan Stanley pour 734 millions, tandis qu’Iberdrola a signé un accord contraignant pour vendre 55% de ses activités au Mexique pour 6.000 millions de dollars (5.580 millions d’euros).

De même, le fonds Antin a présenté une offre publique d’achat pour toutes les actions d’Opdenergy pour 866 millions, ce qui représente une prime de 46%. En dehors de l’Espagne, UBS a finalisé l’acquisition de Credit Suisse.

Dans ce contexte, Solaria (+4,60%), Sacyr (+2,60%), Fluidra (+2,29%), Amadeus (+1,71%), Inditex (+1,53%) et IAG (+1,39%) ont enregistré les plus fortes hausses à la clôture de la séance. D’autre part, Colonial (-2.23%), Merlin (-1.36%), Telefónica (-1.06%), Repsol (-1.00%) et Grifols (-0.83%) ont clôturé avec les plus fortes baisses.

Ailleurs en Europe, le DAX allemand a gagné 0,93%, le FTSE MIB italien 0,91%, le CAC 40 français 0,52% et le FTSE 100 britannique 0,11%.

A lire aussi  Le stock de marchandises dans les échanges augmente de 16,1% au premier trimestre de l'année

Il convient de noter que les actions de MediaForEurope (MFE), anciennement Mediaset, le groupe de médias fondé par Silvio Berlusconi et contrôlé par Fininvest, ont enregistré aujourd’hui des hausses de près de 10 % à la suite de l’annonce du décès de l’homme d’affaires et politicien italien à l’âge de 86 ans, compte tenu des mouvements d’entreprise qui pourraient s’ensuivre à l’avenir. À la clôture, les actions de MFE avaient modéré leur hausse à 2,32 %.

Les actions de Mondadori, contrôlées par Fininvest, ont également subi ce coup de pouce, terminant la séance avec une hausse de 1,54 %, tandis qu’un autre conglomérat de médias, en l’occurrence l’allemand ProSiebenSat.1, a augmenté de 5,38 % à la clôture de la Bourse de Francfort.

À la clôture de la bourse, MFE a informé la Commission espagnole des valeurs mobilières et des changes (CNMV) qu’elle s’attend à ce que ses actions ordinaires A – d’une valeur nominale de 0,06 euro chacune et conférant un droit de vote par action – soient admises à la négociation sur les marchés boursiers espagnols le 14 juin.

À cet égard, Mediaset España Comunicación a été radiée de la bourse le 2 mai à la suite de la fusion transfrontalière par absorption réalisée par MFE.

D’autre part, le pétrole brut Brent était en baisse de 2,85% à 72,66 dollars, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) était à 67,89 dollars, en baisse de 3,22%.

Sur le marché de la dette, le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans s’est établi à 3,328%. Ainsi, par rapport à l’obligation allemande, la prime de risque s’élève à 97,5 points de base.

A lire aussi  Microsoft déclare qu'il appartient désormais aux autorités de régulation de décider du rachat d'Activision

Sur le marché des changes, l’euro s’est déprécié de 0,02% par rapport au dollar, atteignant 1,0747 dollar pour chaque unité de la monnaie européenne.

Auteur/autrice