L’Ibex modère sa hausse à la mi-séance (+0,26%) et cherche le niveau des 9 200, avec Telefónica (-3,42%) attentif.

MADRID, 11 mai (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 est resté proche des 9 200 points vers 12h00, s’échangeant à 9 191,4 points, en hausse de 0,26%, corrigeant la hausse de 0,34% observée dans les premières minutes de la séance de jeudi.

Les investisseurs ont les yeux rivés sur la nouvelle journée de résultats des entreprises qui a lieu ce jeudi, parmi lesquels Telefónica, dont les actions étaient en baisse de 3,42% à la mi-séance, après avoir présenté ses résultats trimestriels, menant les baisses de l’Ibex 35.

Concrètement, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 10 045 millions d’euros au mois de mars, soit 6,7 % de plus que les 9 410 millions d’euros enregistrés au cours de la même période de l’année précédente, bien que le bénéfice net ait été de 298 millions d’euros, soit 57,9 % de moins d’une année sur l’autre, en raison d’éléments extraordinaires, alors que le consensus du marché se situait entre 300 et 305 millions d’euros.

L’attention des investisseurs se porte également sur les États-Unis, où l’incertitude règne à nouveau quant à l’approbation du plafond de la dette et à la possibilité d’un défaut de paiement de la part du pays.

Jeudi, la secrétaire d’État au Trésor Janet Yellen a prévenu que si le pays n’était pas en mesure d’honorer ses obligations de remboursement de la dette, cela provoquerait « une catastrophe économique et financière » qui déclencherait une récession mondiale et menacerait d’ébranler le leadership des États-Unis.

Dans ce contexte, Solaria a mené les gains de l’Ibex 35, en hausse de 4,02 %. Elle a été suivie par Grifols (+1,92%), Cellnex (+1,83%), BBVA (+1,56%), Amadeus (+1,45%) et IAG (+1,04%).

A lire aussi  Pangea inaugure à Valladolid son cinquième magasin en Espagne, le premier selon le nouveau modèle d'entreprise.

Telefónica, d’autre part, a été la plus mauvaise performance à 12h00, en baisse de 3,42%. ArcelorMittal (-1,38%), Indra (-1,09%), Mapfre (-0,91%) et Logista (-0,84%) suivaient.

Du côté des autres grandes places boursières européennes, l’indice allemand DAX a progressé de 0,17%, tandis que le CAC 40 français a augmenté de 0,62% et le FTSE MIB italien de 0,10%. De même, le FTSE 100 britannique a progressé de 0,06 % et l’Euro Stoxx 50 de 0,48 %.

Sur le marché des matières premières, les contrats à terme sur le brut Brent étaient en hausse de 0,85% à 77,06 dollars le baril, tandis que les contrats à terme sur le brut West Texas Intermediate étaient en hausse de 0,81% à 73,17 dollars le baril.

Le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans sur les marchés secondaires de la dette s’élevait à 3,349% après la mi-séance, contre 3,371% à la clôture mercredi. La prime de risque est donc restée inchangée à 108,3 points de base.

Sur le marché des changes, l’euro s’est déprécié de 0,52% par rapport au dollar, s’éloignant de 1,1 dollar et s’échangeant à 1,0924 dollar pour un euro.

Auteur/autrice