Les nuitées dans les appartements et les campings ont augmenté de 3,7 % jusqu’en août, dépassant les chiffres d’avant la pandémie.

MADRID, 2 oct. (CALPA PARIS) –

Les nuitées dans les hébergements touristiques extra-hôteliers espagnols (appartements, campings, hébergements de tourisme rural et auberges) ont augmenté de 3,7% au cours des huit premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année dernière, dépassant également celles des huit premiers mois de 2019 de 3,9%, selon les données publiées lundi par l’Institut national de la statistique (INE).

Les nuitées dans ce type d’hébergement ont diminué de 1,6% en août par rapport au même mois de l’année dernière, la baisse étant plus prononcée dans le cas des résidents, qui ont diminué de 2,6%, tandis que ceux des non-résidents ont diminué de 0,3%.

Sur les 25 millions de nuitées réalisées en août dernier, 14,2 millions l’ont été par des résidents espagnols, 7,8 millions par des voyageurs de l’Union européenne et 3,4 millions par des voyageurs du reste du monde.

Le séjour moyen a été de 4,9 nuitées par voyageur, selon l’enquête sur la fréquentation des établissements hôteliers et touristiques (EOAT) de l’Institut de la statistique.

BAISSE DES NUITÉES DANS LES APPARTEMENTS.

Les nuitées dans les appartements touristiques ont diminué en août dernier en Espagne de 4,5% par rapport au même mois en 2022. Celles des résidents ont diminué de 5,1% et celles des non-résidents de 4%.

Le séjour moyen a baissé de 5,2%, s’établissant à 5,9 nuitées par voyageur, occupant 55,1% des places offertes, soit 4,7% de moins qu’au même mois de 2022. Le taux d’occupation des week-ends par places-lits s’est établi à 57,8 %, soit une baisse de 3,9 %.

A lire aussi  Fedea prévient que le bilan des réformes liées au plan de relance est "très décevant".

Les nuitées des non-résidents dans les appartements touristiques ont représenté 56,3 % du total, le Royaume-Uni étant le principal marché source, avec plus de 1,8 million de nuitées, suivi de la France avec plus d’un million.

La Communauté de Valence a été la destination préférée des touristes en août dernier avec plus de 2,5 millions de nuitées, bien que ce chiffre soit inférieur de 1,8% à celui enregistré en août 2022.

Les îles Baléares ont enregistré le taux d’occupation le plus élevé, avec 87,7% des appartements proposés. En ce qui concerne les zones touristiques, la Costa Blanca est la destination préférée, avec plus de 1,6 million de nuitées. L’île de Majorque a le taux d’occupation le plus élevé, avec 88,5% des appartements proposés, et les destinations touristiques ayant enregistré le plus grand nombre de nuitées sont San Bartolomé de Tirajana, Arona et Tías.

CROISSANCE DES NUITÉES DANS LES CAMPINGS.

Les données de l’INE montrent que les nuitées dans les campings ont enregistré une augmentation de 1,2% en août par rapport au même mois en 2022. Celles des résidents ont augmenté de 0,3% et celles des non-résidents de 2,8%.

Au cours du mois d’août, 60,5 % des parcelles proposées sont occupées, soit 1,4 % de plus qu’au même mois de 2022. Le taux d’occupation en fin de semaine a atteint 62,9 %, avec une augmentation annuelle de 1,2 %.

36,3 % des nuitées dans les campings ont été réalisées par des voyageurs non-résidents, la France étant le principal marché source, avec 33,6 % du nombre total de non-résidents, soit 6,1 % de plus qu’en août 2022.

A lire aussi  Aedas Homes estime une contribution économique de 5 000 millions d'euros au pays avec son activité depuis 2017.

La Catalogne a été la destination préférée pour séjourner dans les campings, avec plus de 5,3 millions de nuitées, ce qui représente une baisse de 0,7% en taux annuel. Le Pays basque a atteint le taux d’occupation le plus élevé, avec 74,9% des emplacements proposés, selon l’INE.

En ce qui concerne les zones touristiques, la Costa Brava a été la destination préférée, avec plus de 2,5 millions de nuitées. La Costa Blanca (Alicante) a enregistré le taux d’occupation le plus élevé, avec 78,3% des emplacements proposés. Les stations touristiques ayant enregistré le plus grand nombre de nuitées sont Torroella de Montgrí, Mont-Roig del Cam et Benidorm.

BAISSE DE L’HÉBERGEMENT RURAL.

Les nuitées dans les hébergements touristiques ruraux ont enregistré une baisse annuelle de 2% en août. Celles des résidents ont diminué de 4,9%, tandis que celles des non-résidents ont augmenté de 7,8%.

Dans les hébergements touristiques ruraux, 42,6% des places-lits étaient occupées, soit 4,5% de moins qu’en août 2022. Le taux d’occupation des week-ends s’établit à 51,7 %, avec une baisse annuelle de 7 %.

Par région, Castilla y León a été la destination préférée, avec 339 336 nuitées, soit 3,4% de moins qu’en août 2022. Le taux d’occupation le plus élevé a été atteint par les îles Baléares, avec 74,8% des places offertes.

Par zones touristiques, l’île de Majorque a été la destination préférée, avec 203 641 nuitées, tandis que l’île de Minorque a atteint le taux d’occupation le plus élevé, avec 84,3% des places offertes.

En ce qui concerne les auberges, un total de 977 886 nuitées a été enregistré en août, ce qui représente une baisse annuelle de 0,3%. Les nuitées des résidents ont diminué de 10,6%, tandis que celles des non-résidents ont augmenté de 13,5%.

A lire aussi  Les syndicats avertissent la CEOE qu'ils continueront à convoquer le dialogue social malgré le 23J et lui demandent "de ne pas s'exclure".

37,5 % des places-lits ont été occupées, soit 7 % de moins qu’en août 2022. Le taux d’occupation des week-ends a atteint 41,4 %, soit une baisse de 7 %. La Galice a été la destination préférée, avec 258 221 nuitées, et la Communauté de Madrid a atteint le taux d’occupation le plus élevé, avec 54,5% des places offertes.

En ce qui concerne les prix, en août dernier, la plus forte croissance a été observée dans les campings, qui ont augmenté leurs prix de 7,2 %, suivis par les logements de tourisme rural, qui ont augmenté de 4,7 %, tandis que les appartements ont vu leurs prix augmenter de 4,6 %.

Auteur/autrice