Naturgy achète les actifs renouvelables d’Ardian en Espagne pour 650 millions d’euros

MADRID, 16 mai (CALPA PARIS) –

Naturgy a acquis 100% de ASR Wind, détenue par le fonds d’infrastructure Ardian, pour 650 millions d’euros, ce qui lui permettra d’ajouter à son portefeuille renouvelable 422 mégawatts (MW) répartis dans 12 parcs éoliens en exploitation en Espagne, ainsi que 435 MW de parcs solaires photovoltaïques en cours d’hybridation développés par AGR-AM, le gestionnaire d’actifs renouvelables qui travaille en exclusivité pour Ardian en Espagne et en Amérique latine.

Comme l’ont indiqué mardi la société présidée par Francisco Reynés et le fonds d’infrastructure Ardian, le portefeuille acquis offre la possibilité de réalimenter les parcs éoliens à la fin de la durée de vie utile de tous les parcs, prévue, en moyenne, dans 16 ans.

Les projets éoliens acquis par Naturgy, qui ont été mis en service entre 2005 et 2012, sont situés en Castille et Léon (5), Castille-La Manche (3), Catalogne (2), Galice (1) et Andalousie (1).

Selon Naturgy, les parcs sont situés dans des zones où les ressources éoliennes sont importantes et où l’entreprise a déjà des projets en cours, tant solaires qu’éoliens, de sorte que l’achat générera des « synergies opérationnelles ».

L’acquisition, qui ne comprend pas de personnel opérationnel supplémentaire, renforcera la fourniture d’énergie verte aux clients de Naturgy et devrait être finalisée d’ici la fin du mois de juillet, une fois que Naturgy aura achevé les procédures requises par les autorités.

« Ces parcs acquis auprès du fonds d’infrastructure Ardian présentent une excellente adéquation stratégique, répondant aux paramètres d’investissement de notre entreprise et démontrant que la discipline financière et la croissance inorganique sont compatibles pour créer de la valeur », a déclaré le président exécutif de l’entreprise énergétique, Francisco Reynés.

A lire aussi  Insurtech Prima nomme Matthew Donaldson au poste de président non exécutif mondial

Pour sa part, le directeur général des énergies renouvelables de Naturgy, Jorge Barredo, a souligné que l’intégration immédiate de ces 12 parcs éoliens permettra à Naturgy de compléter son portefeuille éolien en exploitation en Espagne, dans des sites dotés de ressources éoliennes élevées et situés à proximité de ses propres actifs de production d’énergie renouvelable. « Il s’agit d’une opportunité de croissance en parfaite adéquation avec notre stratégie de croissance en Espagne grâce à des technologies de production d’énergie renouvelable éprouvées », a-t-il ajouté.

Naturgy possède actuellement 88 projets de production d’énergie renouvelable en Espagne, pour un total de 2 300 MW. Plus précisément, elle a 26 projets opérationnels en Castilla y León, 16 en Castilla La Mancha, 17 en Galice, 6 en Andalousie et 4 en Catalogne, sur des sites proches de ceux qui viennent d’être acquis auprès d’Ardian Infrastructure.

Ainsi, grâce à cette transaction, Naturgy renforcera sa présence sur le marché espagnol des énergies renouvelables, où elle dispose de plus de 1 000 MW en construction, qui seront opérationnels avant la fin de l’année 2024.

La société dispose actuellement de plus de 5,5 gigawatts (GW) d’énergie renouvelable en exploitation dans le monde entier et d’un portefeuille de développement de plus de 195 projets en Espagne, en Australie et aux États-Unis.

LA TRANSACTION EXCLUT LES 1GW D’ARDIAN EN ESPAGNE ET EN ITALIE.

Ardian a déclaré dans un communiqué qu’il avait 1GW de développement en Espagne et en Italie qui a été exclu de la transaction avec Naturgy.

Ardian a acquis une participation de 95 % dans ASR Wind en 2019, qui était le premier investissement de son fonds de cinquième génération, Ardian Infrastructure Fund V. Le pourcentage restant est détenu par Exus Management Partners, qui sortira également de l’actionnariat de la société à la suite de l’opération.

A lire aussi  Sacyr gagne 92 millions d'euros jusqu'en septembre, soit une augmentation de 36%, et augmente son Ebitda de 12%.

« Nous sommes très heureux de la signature de cette transaction. Notre équipe a été pionnière en Espagne dans son engagement pour l’hybridation éolienne et solaire, l’optimisation de la capacité d’évacuation et l’amélioration de sa valeur industrielle, comme le démontre le grand intérêt généré sur le marché pour ce portefeuille. De plus, avec l’équipe d’AGR-AM, nous continuerons à développer le portefeuille de 1GW en continuant à créer de la valeur », a déclaré Juan Angoitia, co-responsable de l’activité Infrastructure Europe chez Ardian.

Ardian a bénéficié des conseils financiers de Santander et BBVA et des conseils juridiques de Clifford Chance.

Auteur/autrice